arrow_upward arrow_upward
Image Alt

Les revenus des plus riches finalement sans impact sur les inégalités ?

Ascenseur social en panne

Les revenus des plus riches finalement sans impact sur les inégalités ?

 1,026 

Les sujets de répartition des richesses et d’ascenseur social déchaînent souvent les passions. Qu’en dit la dernière recherche scientifique du Collège de France ?

 

Piketty ou Aghion ?

Dernièrement les travaux de Thomas Piketty sur les inégalités ont mis en avant la croissance des revenus des français les plus riches et l’impact négatif que cette croissance aurait sur le reste de la population.

Cependant, Philippe Aghion professeur du Collège de France et ancien professeur de l’université d’Harvard, a récemment nuancé la théorie selon laquelle l’augmentation de la richesse des plus fortunés augmenterait les inégalités.

 

Comment mesurer l’inégalité ?

Il existe une multitude d’indicateurs mais les trois suivants font consensus sur leur pertinence :

  • Le revenu du top 1% : représente la part des revenus nationaux qui appartient au 1% les plus riches (en France cela représente pour une personne seule 108 000 euros par an ou  plus)
  • Le GINI : Le coefficient Gini est une mesure de l’inégalité au sein de la population sur le plan de la rémunération. Un coefficient de 0 indique une égalité parfaite, tous les individus ont le même revenu. Ainsi les Etats-Unis, plus inégalitaires que la France, ont un GINI supérieur à celui de la France.
  • L’élasticité intergénérationnelle des revenus : quelle est la probabilité qu’un enfant, une fois adulte, gagne plus que ses parents. C’est un indice de mesure de l’ascenseur social.

 

Le GINI et l’élasticité intergénérationnelle sont corrélés

Ces trois indicateurs sont, chacun dans leur domaine, des révélateurs des inégalités sociales. Lors de son cours du 20 octobre 2020 au collège de France Philippe Aghion met en évidence la corrélation forte entre le GINI et l’élasticité intergénérationnelle des revenus grâce à la courbe de « Gatsby le magnifique » ci-dessous.

Cette courbe démontre un lien entre l’inégalité de répartition des revenus (le GINI) et l’ascenseur social (l’élasticité intergénérationationnelle)

Les sujets de répartition des richesses et d’ascenseur social déchaînent souvent les passions. Qu’en disent les dernières recherches scientifiques ?

GATSBY

 

La proportion de Top 1% est sans incidence sur les 2 autres paramètres

Cependant dans la même leçon, le Professeur Aghion démontre qu’il n’y a aucune corrélation entre les revenus du top 1% et les deux autres indicateurs.

Cette inexistence de corrélation est d’une importance majeure : elle met en exergue le fait qu’une augmentation des revenus des plus riches n’implique pas une augmentation de l’inégalité. C’est contrintuitif, dérangeant, mais scientifiquement démontré.

 

L’impact de l’innovation dans les inégalités

Le professeur Aghion s’intéresse aussi à l’innovation car elle est corrélée à la croissance du revenu du Top 1%, on pourrait donc penser que l’innovation a un effet négatif sur l’égalité sociale d’un pays.

Mais à l’inverse, l’innovation a des effets vertueux :

  • Premièrement, cette innovation génère de la croissance économique grâce au gain de productivité obtenu par l’innovation.
  • Deuxièmement, l’innovation permet de développer l’ascenseur social en permettant à toute personne de la population d’être potentiellement propulsée dans le Top 1%
  • A cela on peut rajouter que les entreprises innovantes sont généralement plus égalitaires : meilleur salaire pour les travailleurs peu qualifiés, plus de perspective de carrière, meilleure formation, etc.

L’innovation, qui fait pourtant croître le Top 1%, est donc bénéfique à bien des égards.

 

Trop d’impôt tue l’impôt ?

La fiscalité est un outil utile et bénéfique à la société. Elle permet de financer les facteurs de croissance principaux que sont la formation et la santé. De plus, elle permet de dynamiser la consommation en donnant du pouvoir d’achat aux plus démunis (qui consomment en proportion davantage que les plus riches).

Cependant, à partir d’un certain niveau, la fiscalité devient contreproductive et va faire diminuer la croissance (diminution des investissements, de la consommation, etc). Ce concept est illustré à merveille avec la courbe de Laffer. La mission des différents gouvernements est donc de trouver le taux d’imposition optimal.

Courbe de Laffer

 

Le Top 1%, vraiment bénéfique ?

Cependant, pour rejoindre Piketty, le professeur Aghion a démontré que l’augmentation des revenus du Top 1% n’est pas totalement sans impact sur les inégalités à cause d’une autre menace qui pèse sur l’ascenseur social : le lobbying.

Le lobbying est réalisé par les personnes influentes qui vont utiliser leurs positions pour conserver leurs avantages, alors que sans cela leurs positions seraient menacées. À titre d’exemple, aux USA, les petites entreprises innovantes se font absorber par les géants des GAFAM.

 

Conclusion

L’augmentation des revenus des plus riches ne crée pas d’inégalité en soi, c’est l’utilisation du pouvoir provenant de leurs richesses qui peut créer des inégalités notamment via le lobbying.

 

Article rédigé le 21 décembre 2020 par Quentin VIALA, Analyste et Lucas BULFONI, Analyste junior

 

Votre interlocuteur

Depuis plus de 15 ans, Culture Patrimoine accompagne ses clients, cadres dirigeants, chefs d’entreprise ou retraités dans la définition, la mise en œuvre et l’accompagnement dans le temps de leurs stratégies patrimoniales. Nous intervenons également en tant qu’enseignants dans les formations de référence à destination des professionnels du patrimoine.

Ces années de travail ont permis le développement d’une expertise et d’une expérience uniques sur l’ensemble des sujets patrimoniaux.

Ainsi, le taux annuel de reconduction de notre service d’accompagnement patrimonial est de plus de 97%.

Retrouvez toute l’équipe sur www.culturepatrimoine.fr/equipe/

Pour nous contacter et obtenir plus d’informations :

Notre société s’adresse à tous ceux qui se posent des questions patrimoniales et ne trouvent pas de réponses claires auprès de leurs interlocuteurs habituels.

Nous contacter
Convenir d'un entretien info@culturepatrimoine.fr +33 1 79 74 24 42 1, rue Volney 75002 PARIS
Panier
  • Aucun produits dans le panier.